9 manières de profiter d’une période creuse au bureau

Bureaux vides, collègues en vacances, téléphone qui reste muet et boite mail ne recevant que de la publicité : c’est la période creuse des vacances de fin d’année ou du mois d’août. Si vous êtes obligée d’aller au bureau ou que vous n’avez pas voulu prendre de vacances, comment tirer parti de cette période de calme pour faire avancer vos projets et redémarrer au top à la reprise de l’activité ?période creuse au bureau

1 Faire du rangement

Vous êtes du genre chaotique au quotidien ? Le désordre s’accumule sur votre bureau pendant les périodes de rush ? Qu’il s’agisse de votre bureau physique ou électronique, faire du tri vous fera le plus grand bien. Cela vous permettra d’y voir plus clair et de vous focaliser sur de nouveaux dossiers. Vous retrouverez peut-être des documents que vous aviez oubliés ou que vous vous étiez promis de lire plus tard, lorsque vous auriez un peu de temps. C’est le moment !

2 Archiver ses mails

Selon les règles de votre département informatique et le temps que vous avez passé dans votre entreprise actuelle, vous connaissez peut-être par coeur le message « Your mailbox is almost full » de Microsoft Outlook. La conséquence en cas de dépassement du volume autorisé pour votre boite mail est, au départ, que vos e-mails restent dans la boite d’envoi. Vous continuez à recevoir les mails de l’extérieur mais les vôtres ne partent pas, ce qui peut vous placer dans des situations très embarassantes.

Pour éviter cela, prenez le temps d’archiver vos mails importants, d’effacer vos mails inutiles et d’enregistrer les pièces jointes séparément. Outlook propose diverses options très utiles pour nettoyer sa boite mail, mais il faut prendre le temps de les étudier, de les comprendre et de les appliquer. L’idéal en période creuse !

3 Mettre à jour ou créer ses profils sur les réseaux sociaux professionnels

Les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn, Viadeo en France ou Xing en Allemagne sont essentiels pour maintenir le contact avec les personnes rencontrées dans le cadre de vos activités professionnelles, avec d’anciens collègues de travail ou camarades d’université. Ces réseaux vous pemettent de mettre en avant vos succès professionnels, de faire une veille sur votre branche et de vous faire recommander par vos contacts. Consacrer quelques minutes par jour à ces réseaux vous permet de rester visible et peut vous ouvrir des opportunités professionnelles non négligeables. De plus en plus de recruteurs utilisent ces réseaux pour sourcer des candidats.

Une fois votre profil créé, il suffira de l’entretenir. Profitez d’une période de calme pour créer votre profil, le remplir soigneusement, recommander vos contacts, ajouter vos succès et réalisations de l’année précédente.

Vous pouvez également consacrer du temps à vous familiariser au fonctionnement de Twitter, source inépuisable d’information sur les tendances et outil de veille particulièrement efficace. Attention : prenez connaissance de la charte médias sociaux de votre entreprise avant de commencer à communiquer sur ces réseaux.

4 Entretenir ses contacts pro

Pourquoi ne pas prendre le temps d’écrire quelques mots à vos contacts éloignés, rencontrés lors d’une conférence, d’une formation, d’un salon etc.? Ou alors de reprendre contact avec d’anciens collégues de travail ? Il ne s’agit pas de les spammer ou d’envoyer une message générique. Votre message doit contenir une valeur ajoutée, par exemple vous pourriez partager un article que vous avez lu et qui pourrait intéresser cette personne.

A cette occasion, vous pouvez informer votre contact de vos avancées professionnelles, d’un récent changement de poste en interne ou en externe, d’un projet que vous avez traité avec succès au cours de l’année ou de la saison passée… Cela vous rappelle à son bon souvenir et peut-être pensera t’il plus facilement à vous si une opportunité se présente au cours de l’année. Vous pouvez également utiliser les quelques jours entre Noel et le Jour de l’An pour rédiger et envoyer vos cartes de voeux, il n’est pas trop tard ! 

5 S’habiller cool en période creuse

Sortez des sentiers battus en termes de tenue vestimentaire et lancez-vous des défis mode ! Tentez des associations que vous n’osiez pas jusqu’à présent ou alors essayez de porter une pièce un peu extravagante ou une couleur originale au bureau. Par exemple une nuisette ou un noeud papillon. En période creuse, le risque de choquer votre chef est moindre, vu qu’il n’est pas là. Et les compliments des collègues que vous croiserez vous encourageront peut-être à intégrer ces nouveaux looks dans votre garde-robe de bureau standard.

6 Apprendre à mieux connaitre ses collègues

Vos tenues cool vous donneront peut-être une apparence plus abordable que le reste de l’année. Profitez-en pour vous rapprocher de collègues que vous n’avez pas l’occasion de fréquenter étroitement en haute saison. Proposez leur d’aller déjeuner avec vous ou de faire une pause café. Vous pourrez apprendre à mieux les connaitre dans une atmosphère plus détendue. Demandez leur comment se passe leur quotidien au travail, ce sur quoi ils travaillent en ce moment, ce qu’ils aiment faire en dehors du travail. Construire une relation cordiale avec vos collègues vous rendra la vie professionnelle plus agréable, et qui sait si ces certains de ces collègues ne deviendront pas vos amis?

7 Travailler sur un dossier clef mais chronophage

Si vous excellez déja dans vos taches quotidiennes et que vous aimeriez avoir plus de responsabilités, il faut pouvoir offir une valeur ajoutée à vore entreprise et à votre supérieur direct. Il peut s’agir d’améliorer une procédure, d’optimiser le classement de certains documents, d’utiliser un système informatisé pour gérer le contenu produit pas l’entreprise ou encore coopérer avec de nouveaux partenaires.

Pour présenter un dossier en béton à votre supérieur et faire valider votre projet, vous devez prendre le temps de le préparer. La phase de réflexion et de conception est essentielle. Utilisez les heures au calme en période creuse pour travailler ces dossiers de fond qui peuvent déterminer votre succès professionnel sur la période à venir. 

8 Chercher une formation intéressante

Il vous manque une compétence pour accéder au poste de vos rêves ? Vous avez des droits à formation à utiliser ? Consacrez quelques heures à la définition de votre projet et à la recherche de la formation adéquate. Peaufinez vos arguments pour convaincre votre chef ou les RH de vous l’accorder ou de vous la financer. Vous pourrez en faire la demande lors de votre entretien annuel.

N’hésitez pas à contacter certaines personnes ayant déja suivi cette formation ou à consulter leur profil sur les réseaux sociaux. Vous pourrez déterminer si cette formation les a vraiment aidés et si elle les a menés vers le job de vos rêves ou le type de responsabilités que vous recherchez. 

9 Ralentir le rythme en période creuse

Profitez de cette période de calme pour vous reposer. Partez à l’heure et allez faire du sport, voir un film ou faire un tour en ville. Ressourcez-vous, prenez le temps de voir des amis après le travail ou au moins de prendre de leurs nouvelles.

Lorsque vos collègues et votre chef reviendront de vacances, ils seront gonflés à bloc et prêts à redémarrer pour une période de forte activité. Autant que ce soit votre cas aussi, même si vous n’avez pas eu la chance de prendre des congés. 

Et vous, vous faites quoi pendant les périodes creuses au bureau ?

Mélanie

Moi c'est Mélanie, 30 ans. Après l'obtention de mon master en droit des affaires, je me suis expatriée en Allemagne, où j'occupe actuellement un poste de management dans l'e-commerce. Je saisis toutes les occasions de me développer professionnellement, sans délaisser mon goût pour la mode et le shopping. Mon dressing est un mélange de basiques intemporels, grands classiques du vestiaire professionnel, et de pièces extravagantes à la pointe des dernières tendances.

2 Comments
  1. Que de bonnes idées, c’est exactement ce que je fais tous les ans. Sauf que cette année, je prends 2h pour bloguer et postuler !
    Et puis cela permet de prendre du recul, de faire le point sur ce que l’on a fait et ce que l’on veut faire, comment faire pour y arriver, … C’est un peu comme si on prenait des vacances, (pas à la plage j’en convient), mais on souffle un peu en fait !

  2. Très bonnes idées ! En période creuse, j’aime prendre du recul. Je regarde mes objectifs, je vois ou j’en suis et planifie des actions « correctrices » si nécessaire. J’ai aussi une liste de choses à faire qui ne sont jamais une priorité (et donc que je ne fais pas le reste de l’année) du coup je fais généralement quelques unes de celles ci. Aussi, je prends le temps de faire de la veille et de lire des documents car c’est généralement plus calme et je peux plus facilement se plonger dans la lecture de rapports, dossiers et les analyser 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published.