Gérer ses émotions au bureau

Les émotions ne sont ni bonnes, ni mauvaises, mais bien réelles. Le dictionnaire Larousse définit l’émotion comme un

« trouble subit, agitation passagère causés par un sentiment vif de peur, de surprise, de joie, etc. »

ou encore une

« réaction affective transitoire d’assez grande intensité, habituellement provoquée par une stimulation venue de l’environnement. »

Dans le cadre professionnel, l’intelligence émotionnelle est considérée comme une qualité. Elle permet d’évaluer et de gérer de nombreuses situations de management.

Cependant, dans un contexte professionnel, il est souvent reproché aux femmes d’être trop émotives. On hésitera alors à leur confier une équipe ou un poste à responsabilité. Ce qui porte préjudice ici, c’est la manière dont, parfois, les émotions ressenties se témoignent : pleurs, bégaiements, perte de moyens, ton de la voix qui tire vers l’aigu, décisions irrationnelles ou peu réfléchies.émotions-gérer-bureau

Comment gérer ses émotions pour éviter qu’elles ne soient préjudiciables à sa carrière ? Voici quelques pistes.  

Prévention : maintenir un bon équilibre vie pro/vie perso

Il faut trouver un moyen d’exprimer ses émotions et d’évacuer la tension en dehors du travail. Pour certain(e)s, ce sera le sport, la musique ou encore simplement l’écriture ou le fait de discuter de la situation avec des personnes de confiance.

Par ailleurs, maintenir un bon équilibre vie pro/vie perso permet de laisser les situations professionnelles à leur place. Vous pourrez relativiser, car le travail ne sera pas toute votre vie, mais juste une partie de celle-ci.

Sur le moment : pratiquer la respiration abdominale

Vous êtes frappé(e) de plein fouet par une émotion, mais le contexte ne vous permet pas de l’exprimer ? Pratiquer la respiration abdominale permet de se détendre de manière quasi-instantanée. 

Lorsque vous vous sentez submergée par une émotion, forcez-vous à pratiquer de longues respirations par le ventre. La tension devrait retomber d’elle-même et vous permettre de faire face à la situation dans l’immédiat, par exemple en poursuivant la conversation sans encombre.

Dans un cours en ligne que j’ai suivi récemment, il était notamment conseillé d’employer cette technique de respiration lors de négociations commerciales tendues. 

Après : découvrir la cause de l’émotion

(…) chaque émotion ou sentiment nous donne un message précis à propos de notre équilibre intérieur. – Source : Redpsy 

L’émotion vous donne un signal. Ne l’ignorez pas! Prenez le temps d’analyser la situation qui a causé cette émotion.

Si les larmes vous montent aux yeux pendant un entretien de nature purement professionnelle avec votre manager, ce n’est pas un hasard. Cela témoigne d’un malaise ou d’une frustration bien présente. Il faut vous attacher à déterminer la cause du problème et à le résoudre si vous voulez retrouver votre sérénité.

Si vous paniquez en négociation avec un client, c’est peut-être que vous avez besoin de mieux vous préparer ou d’apprendre des techniques de réponse aux objections.

Gérer les émotions positives

Lorsque vous ressentez une émotion positive, par exemple la joie d’avoir obtenu une promotion ou la fierté d’avoir atteint vos objectifs, faites également preuve de prudence et de tact dans la manière de les exprimer. 

Votre promotion est une bonne nouvelle pour vous, mais peut être une mauvaise nouvelle pour vos collègues qui auraient également aimé obtenir le poste. N’oubliez pas de remercier ceux qui vous ont aidé à atteindre vos objectifs et sachez rester modeste. Tenir compte des émotions et des sentiments des autres fluidifie les rapports humains au travail ! 

Et vous, comment gérez-vous vos émotions au bureau ? Quelles sont vos astuces pour ne pas perdre votre contenance ?

Glynnis Mélanie

Diplômée d'un master en droit des affaires, j'ai débuté ma carrière en Allemagne, où j'occupe actuellement un poste de management dans l'e-commerce. Je saisis toutes les occasions de me développer professionnellement, sans délaisser mon goût pour la mode et le style. Mon dressing est un mélange de basiques intemporels, grands classiques du vestiaire professionnel, et de pièces extravagantes à la pointe des dernières tendances.

4 Comments
    1. Comme je te comprends ! J’ai un peu le même problème, du coup j’ai appris à conserver une expression neutre, sérieuse, quelles que soient les circonstances. Je la conserve même quand je ressens des émotions positives !

  1. Un article utile pour éviter de se laisser submerger le fait que les conseils soient pratiques et non abstraits est top !

  2. Achetez ce livre sur l’intelligence émotionnelle (livre en anglais) dans lequel vous aurez un code pour faire une auto-évaluation : https://www.amazon.fr/Emotional-Intelligence-2-0-Travis-Bradberry/dp/0974320625/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1488310307&sr=8-2&keywords=emotional+intelligence

    Exemple de situation où les émotions peuvent prendre le dessus : ne pas avoir envisagé le « non » d’une autre personne. Surtout dans les cas où le « non »/le refus semble impensable, imaginez avant la rencontre la possibilité d’un non et la manière dont vous voulez réagir à la situation. Le simple fait de s’être préparé mentalement à cette situation facilite grandement la gestion de ses émotions, évite le choc brutal de la surprise et permet de relativiser la situation.

Leave a Reply

Your email address will not be published.