Un roman pour celles qui n’ont pas envie de quitter leur job

Dans les magazines, les reportages et sur la blogosphère, on entend quasi exclusivement parler de personnes ayant choisi de quitter leur CDI en entreprise pour réaliser leur rêve : bloguer à plein temps, ouvrir une pâtisserie ou voyager. On en vient presque à penser qu’avoir un job à plein temps en CDI, c’est ultra ringard.

Cependant, tout le monde n’a pas forcément envie de quitter son emploi. Certes, aucun emploi n’est parfait. Il y a toujours des tâches qui sont moins agréables que d’autres, ou certaines contraintes liées à un poste ou un métier en particulier. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faille quitte la vie de salarié pour partir à l’aventure ou se mettre à son compte.

Agnes Martin Lugand désolée je suis attendue

Faut-il quitter son job pour être heureux ?

Le dernier roman d’Agnès Martin-Lugand m’a plu, car il décrit une jeune femme ambitieuse et extrêmement impliquée dans son travail, au point de négliger tous les autres aspects de sa vie, notamment sa famille et ses relations amoureuses.

En commençant à le lire, j’ai pensé que le personnage principal allait finir par se rendre compte qu’elle n’était pas faite pour la vie de salariée et quitter son job pour partir élever des vaches à la campagne. Ou qu’elle allait démissionner, parce que son chef était méchant, comme dans « Le diable s’habille en Prada ».

J’ai presque eu envie de le reposer et de ne pas le terminer, mais j’ai bien fait de persister. Sans faire de spoiler, ce livre est une belle source d’inspiration pour toutes celles qui sont en quête d’un meilleur équilibre vie pro / vie perso.

« Désolée, je suis attendue » : un roman qui fait réfléchir

On reconnait que l’auteur a exercé le métier de psychologue pendant plusieurs années, car elle amène à s’interroger sur les motivations profondes d’une sur-implication dans son travail. La majorité des problèmes des personnages du roman se règlent lors de dialogues révélateurs, comme dans une sorte de thérapie. Il ne s’agit pas d’un ouvrage de développement personnel, mais il pourrait vous amener à vous remettre en question.

Un personnage principal au caractère travaillé

J’ai apprécié le roman car il reste réaliste et aborde tous les thèmes relatifs à une implication excessive sur le plan professionnel, lorsque l’on est une femme autour de la trentaine : l’incompréhension des proches, la garde-robe remplie de vêtements de travail, mais pas une seule tenue de vacances, l’incapacité à poser des congés ou à profiter de ses vacances, le rapport complexe à la maternité, l’incapacité à communiquer avec des enfants, la dépendance aux e-mails et au téléphone pro, les migraines… Chaque working girl se reconnaîtra dans au moins un des traits de caractère du personnage principal.

Lire « Désolée, je suis attendue »

Je vous recommande ce livre si vous ressentez parfois de la frustration dans le cadre de votre travail, mais que vous n’avez pas l’intention de le quitter, car il constitue une composante essentielle de votre épanouissement.  Vous y trouverez de l’inspiration pour préserver une bon équilibre entre vie pro et vie perso. Il se lit assez rapidement même s’il est composé de plus de 370 pages. 

Titre : Désolée, je suis attendue

Éditeur : Éditions Michel Lafon, 2016

ISBN : 978-2-7499-2387-1

Avez-vous déjà lu ce livre ? Connaissez-vous d’autres romans qui parlent au working girls ? Partagez en commentaire ! 

 

Glynnis Mélanie

Diplômée d’un master en droit des affaires, j’ai débuté ma carrière en Allemagne, où j’occupe actuellement un poste de management dans l’e-commerce. Je saisis toutes les occasions de me développer professionnellement, sans délaisser mon goût pour la mode et le style. Mon dressing est un mélange de basiques intemporels, grands classiques du vestiaire professionnel, et de pièces extravagantes à la pointe des dernières tendances.

4 Comments
  1. Hello Mélanie, merci pour ce conseil lecture. Toujours intéressant d’en savoir en peu plus sur les modes de fonctionnement des unes et des autres au travail. Pour ma part, j’ai lu « ces filles sympas qui sabotent leur carrière, 101 pièges à éviter », également écrit par une psychothérapeute et coach américaine Lois Frankel. C’est plus un livre conseils pratiques sur des plans d’actions / gestion des priorités à mettre en oeuvre pour faire évoluer le comportement des femmes au travail et enlever les freins conscients ou inconscients que nous nous mettons. Bonne journée !

  2. Chère Mélanie, merci pour cette belle suggestion. Il me tarde de le lire tout d’abord parce que je suis une working Girl mais aussi parce qu’on gagne toujours à apprendre pour s’améliorer et trouver le juste équilibre.

  3. Chère Mélanie, merci pour cette belle suggestion. Il me tarde de le lire tout d’abord parce que je suis une working Girl mais aussi parce qu’on gagne toujours à apprendre pour s’améliorer et trouver le juste équilibre ☺

Leave a Reply

Your email address will not be published.