Comment obtenir un poste après une reconversion professionnelle ?

En cherchant un poste après une reconversion professionnelle, on se retrouve en concurrence avec des personnes dont c’est la formation initiale et qui ont déjà de l’expérience. On est junior pour ce poste alors que l’on est senior sur le marché du travail. Comment se positionner pour obtenir un emploi ? Faut-il recommencer en bas de l’échelle, accepter un poste en dessous de ses compétences, ou encore, en désespoir de cause, revenir à sa qualification précédente ? Ce sont les questions que se pose Léa.

conseils carrière personnalisés deadlines dresses

 

Je suis commerciale B to B et B to C et Chargée de Clientèle depuis 2008.
En 2015 j’ai entrepris une formation d’acheteuse. Ma dernière expérience de 4 mois dans une institution publique fût instructive, mais pas du tout à mon goût. Je suis au chômage depuis maintenant 3 mois.

Il m’est difficile de trouver un travail en tant qu’acheteuse à proprement dit, car les critères sont tous les mêmes : 2 ans minimum d’expérience.
Depuis aujourd’hui, j’ai commencé à scruter les offres d’assistante achat, mais j’ai l’impression que ce type de poste est en dessous de mes compétences. Je me suis dit qu’en partant sur ce type de poste, je pourrai peut-être à moyen-long terme obtenir un poste d’acheteur, mais je ne suis pas totalement convaincue …
L’autre solution qu’il me reste serait de postuler pour un poste de commerciale ou chargée de clientèle, car je sais que je trouverais facilement. Cependant, je risquerais de m’ennuyer très rapidement. Changer d’employeur tous les 6 mois voire un an parce que je m’ennuie n’est pas crédible aux yeux des employeurs, ni très vendeur (sauf si je prend des missions d’intérim).
Comme tu le constates, j’envisage toutes les possibilités, car d’un point de vue personnel, j’ai des charges à assumer, et je ne peux donc pas me permettre de rester au chômage longtemps. D’ailleurs, je commence à saturer.

 

Léa, merci de nous faire part de ta situation. Je pense que beaucoup d’entre celles qui osent une reconversion professionnelle se retrouvent dans ta situation au moment de vendre leurs compétences fraîchement acquises sur le marché du travail. 

Dans un premier temps, je te félicite pour cette reconversion ! C’est très positif de reconnaître que l’on s’ennuie dans son travail, et de faire les démarches nécessaires pour faire évoluer la situation. Voici mon avis sur les 3 pistes que tu envisages. 

Candidater à des postes de niveau junior dans le métier souhaité

Certes, tu viens d’apprendre un nouveau métier au cours de ta formation pour devenir acheteuse. Tu n’as donc pas d’expérience pratique de ce métier particulier. Cependant, tu as une expérience du monde du travail en général. Tu as pris des réflexes, tu es professionnelle, et absolument pas comparable à un profil junior. 
Je ne te conseille donc pas de candidater à des postes d’assistante achats. Cela va te frustrer au quotidien si ton salaire et les tâches qui te sont confiées ne sont pas à la hauteur de tes capacités et ne tiennent pas compte de ton expérience professionnelle, même dans un autre métier. 

Renoncer à exercer un nouveau métier et revenir à l’emploi exercé avant la reconversion professionnelle

Retourner à ton ancien emploi risque de te faire perdre le bénéfice de ta formation. Comment expliquer aux recruteurs qu’après avoir fait une formation pour apprendre un nouveau métier, tu n’as pas mise celle-ci en pratique, mais que tu es retournée à ton ancien job « en attendant » ? Certes, tu pourrais gagner correctement ta vie mais cela te ramènerait à la situation dans laquelle tu te trouvais avant d’effectuer ta formation. 

Comment contourner le critère des années d’expérience ?

Le critère des deux ans d’expérience est frustrant, je le reconnais. J’ai écrit tout un article contenant des pistes pour obtenir un entretien même sans pouvoir justifier du nombre d’années d’expérience professionnelle demandées dans l’annonce.
Dans ton cas, tu peux peut être te diriger vers des start-up qui accordent plus d’importance à la personnalité et aux motivations qu’au nombre d’années d’expérience professionnelle. As-tu déjà consulté les offres sur des sites tels que Welcome To The Jungle ? Les postes sont souvent polyvalents en start-up, sans structures établies ni fiches de poste prédéfinies. Selon la taille de la structure, tu pourras utiliser tes compétences commerciales et relation client ET pratiquer le métier d’acheteuse. Puis te servir de cette expérience pour rebondir, ou alors rester dans l’entreprise si tu t’y sens bien ! 
Une autre méthode efficace consiste à faire jouer son réseau : as-tu pensé à recontacter tes employeurs précédents pour savoir s’ils avaient des opportunités en tant qu’acheteuse à te proposer ? S’ils étaient satisfaits de ton travail et que vous vous êtes quittés en bon termes, ils pourraient bien te proposer de revenir ou alors te recommander auprès de quelqu’un de leur réseau. Un petit mail pour reprendre contact suffit la plupart du temps.

Garder le cap sur les motivations de la reconversion professionnelle et travailler sur un projet personnel

La clef pour rester motivée et créative dans ta recherche d’emploi, c’est de bien te remémorer chaque jours les raisons qui t’ont poussée à effectuer une reconversion professionnelle.
As-tu en tête un projet personnel que tu envisages de démarrer ne fois l’expérience acquise dans ce nouveau métier d’acheteuse ? N’hésites pas à démarrer ce projet pendant ta période de chômage, en parallèle de tes recherches. C’est une bonne façon de mettre à profit ta période de chômage. En travaillant sur un projet personnel nécessitant tes compétences d’acheteuse, tu crées de l’expérience à ajouter sur ton CV. Tes journées te paraîtront moins monotones si tu répartis ton temps entre les recherches et le travail sur un projet personnel concret. 
Bon courage, et garde le cap ! 

Votre question carrière

Parlez-moi des thèmes qui vous préoccupent en lien avec votre vie professionnelle et votre carrière. Je vous réponds personnellement par mail. Avec votre accord, je publie le contenu sur le blog de manière anonyme pour aider d’autres lectrices dans une situation similaire. N’attendez plus !
Glynnis Mélanie

Diplômée d'un master en droit des affaires, j'ai débuté ma carrière en Allemagne, où j'occupe actuellement un poste de management dans l'e-commerce. Je saisis toutes les occasions de me développer professionnellement, sans délaisser mon goût pour la mode et le style. Mon dressing est un mélange de basiques intemporels, grands classiques du vestiaire professionnel, et de pièces extravagantes à la pointe des dernières tendances.