Peut-on se faire de vrais amis au travail ? (oui!)


amis-au-travailLes employeurs modernes accordent beaucoup d’importance à l’ambiance au travail. Ils s’attachent à recruter des salariés qui s’entendront bien les uns avec les autres et s’intégreront bien à l’entreprise. Si l’on rajoute à cela les baby-foots, les corners détente avec canapés moelleux, salles de jeux et autres gadgets destinés à recréer une ambiance « comme à la maison » ou « comme entre amis » pour encourager la créativité des salariés et les inciter à passer plus de temps au travail, on en oublierait presque qu’on est, justement, au travail. Mais est-il possible de nouer de vraies amitiés dans un tel environnement professionnel ?

Se faire des amis au travail, c’est possible

A mon avis et pour en avoir fait l’agréable expérience, il est possible de nouer de belles amitiés au travail. Peut–être avez-vous un ou une collègue avec qui vous allez déjeuner de temps en temps. Vous vous êtes découvert des affinités et vous vous voyez en dehors du travail, peut être pour faire du sport ou aller voir des expos. Vous vous intéressez sincèrement à l’autre, à ce qui se passe dans sa vie, ce qu’il ressent et comment il voit les choses. Peut- être avez-vous déjà rencontré ses amis ou sa famille à l’occasion du coup de main que vous avez donné pour son déménagement ou lors d’une soirée d’anniversaire. Mais à partir de quel moment pouvez-vous considérer ce collègue avec qui vous vous entendez bien comme un ami ?

A quoi reconnaît-on un véritable ami au travail ?

C’est dans les situations « de crise » que l’on reconnaît ses amis (pas seulement au travail d’ailleurs). De mon point de vue, un ami n’est pas jaloux, il pense à vous avant de penser à l’entreprise (tout en respectant bien sûr ses obligations de loyauté envers son employeur) et il reste à vos côtes que ce soit la win ou la loose dans votre carrière.

Cependant, il est capable de vous dire franchement ce qu’il pense (même lorsqu’il pense que vous avez tort ou que vous devriez modifier votre attitude). Il vous donne des conseils qui vont dans votre intérêt, qui vous font avancer, même s’ils ne sont pas faciles à entendre sur le moment.

Les projets personnels de tout un chacun ne seront pas toujours en accord avec les intérêts de l’entreprise ou vos intérêts personnels au travail. Par exemple, vous aimeriez peut-être que votre collègue (et ami)  reste dans votre équipe car il a de très bons résultats qui poussent l’équipe vers le haut. Mais si cette personne a envie d’évoluer et de rejoindre un autre département, en tant qu’ami vous l’encouragerez peut-être à suivre plutôt cette voie et n’essaierez pas de l’en dissuader, même si cela signifie pour vous que vous allez devoir chercher un remplaçant.

Êtes-vous prêt(e) à soutenir les choix de l’autre même s’ils ne sont pas forcément dans votre intérêt au niveau professionnel, car vous savez que c’est le mieux pour cette personne ? Vous la considérez alors sans doute comme un véritable ami.

Ce qui peut gâcher une amitié au travail

  • La jalousie

Le plus souvent ce sont des comportements courants et humains qui ont le potentiel de gâcher une amitié au travail. Banalement, vous obtenez par exemple une promotion et remarquez que suite aux félicitations de rigueur, peu à peu la distance commence à s’installer entre vous. Plus de dispos pour aller déjeuner, plus d’invitations aux soirées, salutations polies mais froides dans les couloirs… C’est la fin de l’amitié à cause de la jalousie. C’est l’un des plus grands facteurs pouvant gâcher une amitié au travail.

Tant que vous êtes au même niveau hiérarchique et que vous ne vous faites pas concurrence, tout va bien. Mais si l’un obtient de l’avancement, une augmentation, voire devient le chef de l’autre, la porte aux conflits dûs à la jalousie est ouverte. Pas étonnant qu’une infographie réalisée en 2014 par Office Vibe listant 11 raisons d’avoir des amis au travail révèle que 74% des femmes préfèrent refuser une augmentation ou une promotion si celle-ci implique de ne plus s’entendre avec ses collègues (contre seulement un peu moins de 3% des hommes interrogés cependant).

  • Le pouvoir décisionnaire lourd de conséquences

Il y a aussi la variante dans laquelle vous devez prendre des décisions impopulaires dans le cadre de votre poste. Vous pourriez même vous retrouver dans une situation dans laquelle vous devez prendre une décision qui profitera soit à votre ami, soit à l’entreprise et/ou à vous-même. Cela dit, à moins que vous ne soyez directeur des ressources humaines dans une entreprise en plein plan social et que vous ayez l’avenir professionnel immédiat de votre ami entre les mains, il sera rare de vous retrouver dans des situations aussi extrêmes.

  • Le désaccord sur une question de fond ou de valeurs

Si vous n’arrivez pas à passer par-dessus le conflit ou la divergence de points de vue concernant une situation dans l’entreprise, l’amitié peut aller jusqu’à s’éteindre. C’est triste, mais avant de vous faire trop de reproches, analysez la situation et demandez-vous si cette amitié n’était elle alors pas quelque part opportuniste, peut-être simplement basée sur l’insatisfaction chronique des deux parties par rapport à leur quotidien professionnel ? Tant que les intérêts des deux parties vont dans le même sens, c’est facile de bien s’entendre au travail et en dehors. Mais dès que la situation au travail change, certaines amitiés qui pourtant étaient réelles peuvent se briser.

Envie d’avoir une promotion, désaccord sur une décision d’entreprise, prise de retard sur un projet impliquant l’autre : voilà tant de sources potentielles de conflit qui peuvent mettre en danger une amitié. À vous de voir ce qui est le plus important.

Comment préserver une amitié au travail (sans mettre en danger sa carrière)

Ne vous faites pas d’illusion, il n’est pas possible de séparer complètement le professionnel du privé. Si vous avez essuyé les remontrances de l’un de votre boss car vous n’avez pas fini un dossier dans les temps, et que vous considérez que c’est votre collègue et ami qui en est responsable car il ne vous a pas remis les documents dont vous aviez besoin à temps, peut-être que vous n’aurez pas forcément envie d’aller boire un verre avec lui le soir même. Mais le lendemain ou quelques jours plus tard, vous pourrez sans doute passer par-dessus cet incident.

amis au travail caféParfois, laisser passer un peu de temps peut aider. Mais n’attendez pas trop longtemps, car les liens pourraient s’étioler. Mon conseil serait de toujours parler des choses qui fâchent le plus rapidement et le plus franchement possible pour ne pas laisser le malaise s’installer. Ce serait dommage de gâcher une vraie amitié juste à cause de conflits latents et de non-dits relatifs au travail. Vous allez sans doute changer de job un jour ou l’autre, mais de vrais amis se gardent toute une vie.

Attention aux « amitiés » opportunistes

Dans certaines entreprises, lorsque vous obtenez une promotion, vous appartenez dorénavant tacitement à un nouveau groupe dans lequel on s’attend à ce que vous vous intégriez. Ces personnes sont celles avec qui vous allez désormais passer vos pauses de midi, parler de vos vacances ou de vos week-ends, de votre famille et de votre quotidien. Mais ne vous faites pas d’illusion, même si vous passez des moments agréables avec ces collègues de travail, il y a une raison pour laquelle ils vous incluent dorénavant dans leur cercle.

Si, avant votre promotion, il leur était complètement égal de savoir si vous existiez ou non, il y a de fortes chances pour que ce soit à nouveau aussi rapidement le cas si vous deviez subir un revers dans votre carrière ou ne pas leur apporter ce qu’ils attendent de vous dans le cadre de vos nouvelles fonctions. Dès lors que vous devrez faire face à une déconvenue professionnelle, ces personnes disparaîtront de votre entourage aussi vite qu’elles y sont entrées.

Veillez donc à ne pas négliger les personnes qui comptent pour vous, même quand vous avez l’occasion d’en fréquenter d’autres « mieux placées » dans l’entreprise. Restez vous-même et privilégiez les personnes que vous aurez toujours envie de voir une fois que vous aurez quitté l’entreprise pour poursuivre votre carrière sous d’autres horizons.

Garder un équilibre en ayant des amis en dehors du travail

Il est également sain d’avoir des amis en dehors du travail. Si vous êtes expatrié(e), dans une entreprise avec beaucoup de jeunes, c’est la voie de la facilité de passer le plus clair de votre temps avec vos collègues. Vous êtes loin de votre famille dans un pays étranger, loin de votre cercle d’amis habituels et une ambiance proche de celle d’un Erasmus pourrait s’installer.

Mais attention cependant, il s’agit de votre vie professionnelle dorénavant, et de votre équilibre. Lorsque tout va bien au travail, c’est super, mais en période de difficultés, il sera difficile d’éviter d’aborder des sujets boulots pendant votre temps libre. Dans ces conditions, c’est difficile de déconnecter et de prendre du recul. Veillez donc à conserver des liens forts avec vos amis d’enfance, de lycée ou de précédents jobs, et à vous faire de nouveaux amis dans le cadre d’activités de loisirs.

Et vous, que pensez-vous de l’amitié au travail ?

Glynnis Mélanie

Diplômée d'un master en droit des affaires, j'ai débuté ma carrière en Allemagne, où j'occupe actuellement un poste de management dans l'e-commerce. Je saisis toutes les occasions de me développer professionnellement, sans délaisser mon goût pour la mode et le style. Mon dressing est un mélange de basiques intemporels, grands classiques du vestiaire professionnel, et de pièces extravagantes à la pointe des dernières tendances.

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.