Comment rédiger des cartes de voeux professionnelles ?

cartes de voeux professionnellesLa période des fêtes arrive, et avec elle le passage obligatoire des voeux. Peut-être avez vous l’habitude d’envoyer des cartes de voeux à vos proches. Mais qu’en est-il des cartes de voeux professionnelles ? Voici quelques règles de savoir-être professionnel pour exploiter cette occasion rêvée de construire et d’entretenir son réseau.  

Choisir les destinataires de vos cartes de voeux professionnelles

Le plus efficace est de faire une liste que vous remplirez et tiendrez à jour tout au long de l’année, en indiquant bien les adresses postales de vos contacts. Si vous possédez déjà une telle liste, félicitations, le premier pas est fait ! Ajoutez-y les contacts avec lesquels vous ne communiquez normalement que par e-mail et triez les cartes de visites entassées sur un coin de votre bureau depuis le dernier salon professionnel auquel vous vous êtes rendu(e). Une fois votre liste à jour, triez les contacts selon les catégories appropriées. 

  • vos clients, évidemment. Si le contact client fait partie de vos activités quotidiennes, vous avez peut-être même l’obligation dans le cadre de vos missions d’envoyer ce type de cartes à vos meilleurs clients.
  • vos interlocuteurs dans d’autres sociétés. C’est une bonne façon de montrer que vous accordez de la valeur à la coopération et au travail effectué ensemble au cours de l’année.
  • aux contacts rencontrés lors de conférences, salons, formations etc. avec qui vous n’avez pas (encore) travaillé en direct mais avec qui vous serez peut être amené à travailler un jour.
  • vos ex-chefs. Si vous avez changé de job au cours de l’année, il est bon de garder le contact avec certains collègues ainsi qu’avec votre ancien supérieur hiérarchique. On se rencontre souvent plusieurs fois dans une même vie professionnelle, surtout si l’on reste dans une même branche. Evidemment, si certains de vos anciens collègues sont devenus vos amis et que vous êtes en contact régulier, une carte personnelle, un e-mail ou un sms seront plus appropriés qu’une carte officielle de votre nouvel employeur (sauf private joke). 
  • au secrétariat de votre ancienne école ou fac, surtout si vous connaissez personnellement quequ’un qui y travaille. Rien de plus pratique pour faire jouer le réseau des anciens élèves que d’être en (bon) contact avec le secrétariat.

Quels voeux dans un contexte professionnel ?

C’est là que la partie délicate commence. Au début de votre carrière, c’est un no-go de simplement signer la carte de votre entreprise et de vous contenter du message standard pré-imprimé. Prenez la peine de vous rappeller dans quel contexte vous avez été en contact avec le destinataire de vos voeux. Remerciez pour les échanges fructueux au cours de l’année, puis exprimez un souhait pour l’année suivante : se revoir à l’occasion d’un séminaire annuel, continuer à travailler harmonieusement ensemble, simplement rester en contact…

Une fois cette première phrase rédigée, vient le moment d’exprimer ses voeux. Dans un contexte professionnel, il est possible de souhaiter les choses suivantes :

  • réussites
  • nouveaux projets
  • succès (par ex: une année « florissante »)

et il vaut mieux éviter les choses suivantes, réservées au domaine privé :

  • amour
  • gloire
  • beauté
  • santé
  • bonheur

Le petit plus: rédigez vos cartes à la main avec un stylo à plume, c’est ce qu’il y a de plus distingué. 

En France, les cartes de voeux sont axées sur la nouvelle année. Il est possible de les envoyer jusqu’à la seconde semaine de janvier. En Allemagne et dans les pays anglo-saxons, la tradition veut que l’on souhaite plutôt de bonnes fêtes de fin d’année, ce qui impose de s’y prendre dès début décembre pour rédiger ses voeux. Attention dans ce cas à vos contacts qui ne fêtent pas Noël (oui, il y en a). Il vaut mieux miser sur un texte neutre pour la partie que vous rédigez personnellement, même si le texte standard de votre entreprise est axé sur les fêtes.

Que faire des cartes de voeux reçues et comment remercier ?

Exposez les cartes reçues sur une étagère bien en vue dans votre bureau. Plus vous recevez de cartes, plus vous êtes « important ». Cela impressionnera vos collègues et surtout votre supérieur hiérarchique. Faites une photo et postez-la sur LinkedIn ou sur votre compte twitter pro. Profitez-en pour remercier en mentionnant ceux qui ont un compte twitter. (Je plaisante à peine.) Inspirez-vous des plus jolies cartes pour réaliser les vôtres l’année suivante.

Si l’envoi de cartes a été réciproque, vous n’avez pas forcément besoin de remercier pour la carte reçue. Si ce n’est pas le cas, demandez-vous pourquoi vous n’avez pas écrit à cette personne, qui, elle, a jugé nécessaire de vous faire part de ses voeux. Mais n’ayez pas forcément mauvaise conscience pour autant : parfois les listes de contacts sont triées automatiquement et les expéditeurs se contentent de signer les cartes sans même écrire un mot personnel. Dans ce cas, pas de raison de s’en vouloir de ne pas avoir envoyé de carte de voeux. Dans le pire des cas, il est toujours possible d’envoyer ses voeux début janvier (dans la mesure où la carte de votre entreprise n’est pas axée sur les fêtes de Noel). Envoyez donc vos cartes en réponse à celles reçues si vous êtes encore dans les temps.

Pour finir, je vous partage un article du Journal du Net qui m’a aidé à rédiger mes premières cartes de voeux professionnels il deux ou trois ans. Vous y trouverez de bonnes idées de formulations et synonymes pour rédiger vos vœux professionnels.

Avez-vous une formule standard à partager en commentaire pour vos cartes de voeux professionnelles ? 

Glynnis Mélanie

Diplômée d'un master en droit des affaires, j'ai débuté ma carrière en Allemagne, où j'occupe actuellement un poste de management dans l'e-commerce. Je saisis toutes les occasions de me développer professionnellement, sans délaisser mon goût pour la mode et le style. Mon dressing est un mélange de basiques intemporels, grands classiques du vestiaire professionnel, et de pièces extravagantes à la pointe des dernières tendances.

9 Comments
  1. Attention, les personnes qui ne reçoivent pas beaucoup de carte apprécient qu’on est pensé à eux mais remarque aussi une fois que vous arrêtez de leur envoyer une carte. Et là, cela donne une mauvaise impression.

  2. Très bon article, bien utile car je ne suis pas très familière avec les cartes de voeux en général et encore moins dans le cadre professionnel. Merci de partager donc, ça me donne des idées 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.