Entretien : comment justifier son souhait de changer de poste ?

Si vous cherchez un emploi alors que vous êtes déjà en poste, vous devez vous préparer à répondre à la question classique : pourquoi souhaitez-vous quitter votre poste actuel ?

pourquoi voulez vous quitter votre entreprise actuelle

Faites le point sur vos motivations

Pour bien répondre à la question « pourquoi voulez-vous changer de poste ? » la base, c’est d’être bien conscient de ses propres motivations. Vous pourrez ensuite réfléchir à la meilleure manière de les présenter à votre recruteur, afin d’établir une base de négociation gagnant-gagnant.

Voulez-vous simplement changer d’entreprise, de ville, d’environnement de travail ou alors donner une autre orientation à votre carrière ? Obtenir une augmentation ou une promotion, des avantages en nature ? Ou alors vous ne supportez plus votre chef ou vos collègues, votre environnement de travail vous mine ?

Un sondage datant d’avril 2015 a révélé que pour 1/3 des interrogés, obtenir une augmentation est la motivation numéro un pour quitter son entreprise. Juste derrière viennent le fait d’obtenir une promotion, des avantages en nature etc.

Une fois que vous êtes au clair avec vos motivations, reste à savoir comment présenter les choses au recruteur. Pour cela, vous devez garder à l’esprit les raisons pour lesquelles il vous pose cette question.

Comprenez les motivations du recruteur

Le recruteur qui vous demande pourquoi vous voulez changer de poste ne veut pas forcément vous piéger. Son enjeu est de trouver le candidat adapté pour le poste qu’il a à pourvoir. Il veut donc éviter au maximum les erreurs de recrutement et veut s’assurer que vous trouverez dans son entreprise ce que vous venez y chercher. Cela vaut donc la peine de répondre honnêtement ! Mais attention à ne pas confondre honnêteté et épanchement mal venu.

La règle d’or, je viens de vous la révéler : l’essentiel est de répondre en expliquant ce qui vous attire dans le poste pour lequel vous postulez, sans vous épancher sur les aspects négatifs de votre poste actuel.

Tout recruteur comprendra que vous souhaitiez vous développer en accédant à de nouvelles responsabilités, en exerçant votre métier dans une nouvelle branche ou une entreprise plus grande/plus petite. Il pourrait par contre douter de votre capacité à vous intégrer et à travailler en équipe si vous expliquez que vous ne vous entendez plus avec vos collègues ou votre chef.

La réponse idéale rassure le recruteur sur votre niveau de loyauté en tant qu’employé ainsi que sur votre envie d’obtenir CE poste, et pas n’importe lequel.

Analyse de réponses types

En gardant à l’esprit les besoins du recruteur, vous saurez éviter de vous lancer en terrain glissant.  Ne pas critiquer son employeur actuel, ne pas dire à quel point votre job actuel vous ennuie, ou à quel point vous ne pouvez plus supporter votre chef ou vos collègues, c’est l’évidence. Argumenter uniquement du point de vue pécuniaire est également mal venu.

Mais certains motifs qui peuvent vous sembler tout à fait rationnels, professionnels et légitimes ne constituent pas forcément une argumentation efficace.

Le ras-le-bol de votre poste actuel

« Il y a eu une restructuration et le poste qu’on m’a attribué /la nouvelle stratégie/mon nouveau chef ne me convient pas »

Le recruteur va penser que s’il devait y avoir une restructuration un jour dans cette entreprise, vous seriez le premier à partir. Cela met en question le degré de loyauté que vous portez à votre employeur.

Cela montre également que vous n’avez pas su vous positionner et mettre en lumière vos centres d’intérêt et vos points forts pour évoluer dans la direction qui vous convenait, mais qu’au contraire vous avez juste attendu que l’on vous octroie un poste.

L’ennui dans votre poste actuel

« Je recherche un nouveau défi »

Voilà encore une prise de risque pour le recruteur s’il sait que le poste pour lequel vous candidatez est plutôt routinier et qu’il ne pourra pas vous offrir de possibilité d’évolution. Dans un an, vous pourrez avoir envie d’un nouveau défi et quitter l’entreprise.

L’envie de changer de métier

« Dans le cadre de mon poste actuel, je suis responsable à 50% de l’activité X et à 50% de l’activité Y. Le domaine qui me passionne le plus est le domaine X. J’ai donc suivi une formation pour approfondir mes compétences dans ce domaine. J’aimerais désormais me recentrer sur cette activité, qui correspond exactement à ce que vous recherchez pour ce poste. »

Vous recentrez la discussion ainsi sur vos capacités à remplir le besoin du recruteur. Vous parlez au recruteur de lui et de son besoin et non plus de vous et vos éventuelles frustrations dans votre poste actuel. Il peut rebondir en vous demandant de développer vos réalisations dans le domaine pertinent. Attention, si le poste brigué recouvre exactement les mêmes activités et responsabilités que votre poste actuel, ce type d’argumentation ne sera évidemment pas adapté.

La raison personnelle

« Mon compagnon a trouvé un emploi dans la région et je souhaite le rejoindre »

Autant dans le cadre d’une négociation salariale il est tout à fait inapproprié d’argumenter avec des raisons personnelles (loyer, conjoint au chômage, naissance du 2e enfant) autant il peut s’agir d’une carte à jouer dans le cadre d’entretiens d’embauche.

Un recruteur sera plus en confiance si vous cherchez à rejoindre votre conjoint en CDI que si la prise de poste implique un déménagement pour votre famille, une relation à distance ou de très longs trajets.

Par contre, si vous rejoignez votre conjoint déjà installé et déplacez votre lieu de vie pour raison personnelle, vous serez plus à même de continuer à travailler pour cette entreprise même en cas de coup dur ou de frustration passagère. Cela constitue une sécurité supplémentaire pour le recruteur. Il peut par ailleurs compter sur le fait que vous aurez un réseau social dès votre arrivée, et donc que vous risquerez moins d’avoir des difficultés d’intégration et de regretter votre décision.

Est-ce toujours une bonne idée d’évoquer des motifs personnels pour justifier son souhait de changer de poste ?

Le dilemme de la raison personnelle pour justifier le souhait de changer de poste

Les motivations personnelles sont à double tranchant. Si vous justifiez votre souhait de changer de poste uniquement par des motifs personnels, comme par exemple le fait de vous rapprocher de votre domicile, le recruteur pourrait penser que le produit ou la philosophie de l’entreprise vous intéresse finalement peu.
Même s’il s’agit d’une raison valable, efforcez-vous de ne pas donner l’impression que vous accepteriez n’importe quel job du moment qu’il est près de chez vous. 
Cela dit, une telle motivation peut être tout à fait légitime lorsque le poste est quasiment identique à celui que vous exercez déjà (même branche, même niveau de responsabilités, mais plus près de chez vous, dans notre exemple). Le recruteur verra l’opportunité de profiter de votre expérience mais aussi de vos connaissances de la concurrence, pendant que vous gagnez du temps libre. C’est donc gagnant-gagnant.
Si vous êtes en mesure de présenter la situation personnelle qui motive votre changement de poste comme un atout pour le recruteur, n’hésitez pas à l’aborder en entretien.

 

Comment avez-vous répondu à cette question la dernière fois que vous avez passé un entretien ? Comment a réagi votre recruteur ? Partagez vos expériences en commentaire !

Glynnis Mélanie

Diplômée d'un master en droit des affaires, j'ai débuté ma carrière en Allemagne, où j'occupe actuellement un poste de management dans l'e-commerce. Je saisis toutes les occasions de me développer professionnellement, sans délaisser mon goût pour la mode et le style. Mon dressing est un mélange de basiques intemporels, grands classiques du vestiaire professionnel, et de pièces extravagantes à la pointe des dernières tendances.