Jeunes diplômés : comment activer son réseau pour trouver un premier emploi ?

réseau jeune diplômé (c) unsplashLes débuts dans la vie professionnelle peuvent être plus difficiles que prévu lorsqu’on ne trouve pas de travail rapidement après l’obtention de son diplôme. Lorsque répondre à des offres ne suffit plus, faire jouer son réseau pour découvrir les opportunités cachées du marché de l’emploi est une piste à ne pas négliger. Mais comment faire jouer son réseau quand on a l’impression de ne pas en avoir, car on est au début de sa carrière ? Comment reprendre contact avec des personnes de son réseau sans les importuner ?

On a toujours un réseau, même en étant jeune diplômé

Oubliez l’idée que vous n’avez pas de réseau. Toutes les personnes avec qui vous avez fait vos études, que vous avez rencontrées lors de stages, ou, dans un autre registre, les amis de vos parents ou les parents de vos amis constituent votre réseau. Vous pouvez y ajouter les parents pour lesquels vous avez fait du baby-sitting, les voisins, les contacts de vos frères et soeurs… Il suffit qu’une seule personne, la bonne, entende parler de vous ou de votre profil pour que votre situation professionnelle se débloque. Mais voilà, peut-être n’osez vous pas parler de votre recherche d’emploi ou demander de l’aide à ces personnes par peur de les déranger, ou de les importuner. Mais au contraire, vous faire connaitre peut rendre service à votre réseau.  

Vous rendez service à votre réseau en vous faisant connaitre

Commencez par vous libérer de la croyance que toute demande dérange les gens. Les entreprises ont du mal à trouver des profils qualifiés et les opérationnels peuvent faire accélérer le processus de recrutement en proposant un candidat pressenti aux ressources humaines. Le poste est pourvu plus rapidement, avec moins d’efforts et tout le monde est content. S’ils aident une de leur connaissance à pourvoir rapidement un poste en leur faisant passer votre C.V., ils rendent également service à cette personne, qui pourra les aider à son tour au moment venu.

Ainsi, même si les personnes que vous contactez n’ont pas d’opportunité à vous proposer pour le moment, elles ont sans doute tout intérêt à recevoir et garder votre CV.  Elles feront même sans doute la maximum pour vous aider, car avec la précarité actuelle du marché de l’emploi, chacun sait qu’il peut subir un revers de médaille et avoir à son tour besoin de son réseau. 

Le réseau professionnel est une question de karma

Le meilleur moment pour travailler son réseau, c’est quand on a besoin de rien, comme le soutient l’auteure de cet article opinion paru sur Business O Féminin. Les personnes que vous allez contacter le savent, et elles savent également que, pour une faveur rendue, elles pourront plus facilement en obtenir une autre au moment opportun. Elles n’hésiteront donc pas, dans la plupart des cas, à vous aider dans la mesure de leurs possibilités. Vous ferez alors partie de leur réseau.

Même si elles ne peuvent pas forcément vous proposer un poste directement, dans l’immédiat, elles peuvent faire passer votre C.V. au département des ressources humaines ou au chef de département de leur entreprise qui s’occupe du domaine dans lequel vous cherchez. Ou peut-être vous donneront elles un conseil pour améliorer votre C.V. ou attireront votre attention sur quelques entreprises auprès desquelles vous n’aviez pas encore pensé à postuler.  Certaines vous répondront qu’elles ne peuvent pas vous aider, mais accompagneront ce refus de quelques mots d’encouragement qui vous remonteront le moral. D’autres garderont votre demande en tête et vous feront passer les offres d’emploi qui correspondent à votre profil si elles les voient passer en lisant la presse ou sur les réseaux sociaux. Enfin, dans le pire des cas, votre demande sera ignorée car la personne ne prendra pas le temps de vous répondre.

Vous n’avez donc rien à perdre, en aucun cas. Pour augmenter vos chances de réussite, voyons comment s’y prendre pour activer son réseau efficacement.

Activer efficacement son réseau : mode d’emploi

Prenez contact par écrit, en retrouvant vos anciens contacts ( professeurs, camarades de promo, voire ex camarades de classe déja en poste) sur des réseaux sociaux tels que LinkedIn ou Viadeo si vous n’avez plus leurs coordonnées. Un simple e-mail ou un message via la messagerie intégrée des réseaux sociaux fera l’affaire, inutile d’écrire une lettre à la main. 

Avant de contacter les personnes de votre réseau, vous devez bien vous préparer. Même si les gens veulent vous aider, ils ne disposent pas de beaucoup de temps et sont occupés par leurs affaires quotidiennes. Vous devez donc profiter au maximum des quelques secondes d’attention qu’ils vous accordent.

Apprenez à expliquer clairement, en deux phrases et 30 secondes, ce que vous savez faire et ce que vous cherchez.

Ce pitch vous servira dans de nombreuses situations, notamment pour répondre efficacement à la question classique : « tu fais quoi dans la vie » ? Cette question représente d’ailleurs une formidable opportunité de parler de votre recherche d’emploi.

Apprenez à parler de votre recherche d’emploi ou de votre demande sans avoir l’air désespéré ou aigri. Concentrez vous sur le présent, l’avenir et votre projet professionnel. Indiquez où vous en êtes dans votre parcours et ce que vous cherchez, en deux phrases maximum et dans des termes compréhensibles pour quelqu’un n’étant pas du métier. Au lieu de simplement citer le nom d’un poste, décrivez en une périphrase l’activité que vous voulez réaliser.  Vous pouvez également indiquer à votre contact à quel département de son entreprise il devrait transmettre votre CV.  

Activer son réseau en pratique

Voici un guide en 4 étapes pour rédiger un mail de reprise de contact permettant d’activer son réseau sans inportuner vos connaissances ni leur faire perdre leur temps, et maximiser ainsi vos chances d’obtenir de l’aide. 

#1 Personnaliser l’introduction

« Nous nous sommes rencontrés dans le contexte X » ( pour un ex-collègue, relation vague)

Ou

« Je tiens à te féliciter pour ton nouveau poste chez X » (camarade de promotion qui a déjà récemment trouvé un job)

#2 En venir rapidement au fait

2a : Décrire votre situation «  Je viens de terminer mon parcours et d’obtenir mon diplôme XY ».

2b : Expliquer ce que vous cherchez « Je suis à la recherche d’un poste de X qui me permettrait de faire Y dans la branche Z. »

#3 Formuler votre demande concrète

« Si tu entends /vous entendez parler d’une opportunité en ce sens, j’apprécierai énormément que tu fasses/vous fassiez passer mon CV ci-joint » Très important : la personne ne doit pas avoir à vous demander votre CV, ce qui lui ferait perdre du temps. Idéalement, elle devrait pourvoir transférer votre mail tel quel aux ressources humaines ou à l’un de ses contacts. Envoyez donc toujours votre CV en pièce jointe, dès le premier contact.

Ou

« Je vous serais très reconnaissante si vous pouviez me mettre en contact avec votre directeur marketing (M./Mme X – l’idéal c’est d’avoir recherché auparavant le nom du directeur marketing sur LinkedIn ou Viadeo, ce qui montre que vous vous intéressez vraiment à l’entreprise et qu’il ne s’agit pas d’un mail type envoyé en série) ou lui faire passer mon CV ».

#4 Conclure rapidement

Pas la peine de vous étendre, ni de vous excuser d’avoir dérangé etc. Évitez aussi toute formule un tant soit peu pressante du type « dans l’attente de votre retour ». Terminez simplement sur un « merci pour le temps que vous m’avez accordé, cordialement ».

Ce message simple et direct va droit au but et fait gagner du temps à votre interlocuteur, qui n’en sera que plus disposé à prendre quelques minutes pour vous aider.

Lorsque vous aurez trouvé votre premier job, il sera indispensable de continuer à élargir et à entretenir votre réseau professionnel. Ces sujets feront l’objet d’un prochain article.

Avez-vous deja rédigé ce type de mail dans le cadre d’une recherche d’emploi ou de stage ? Avez vous des conseils supplémentaires pour ceux et celles qui cherchent ? Partagez-les en commentaire ! Et n’hésitez pas à partager cet article avec ceux qui pourraient en avoir l’utilité.  

Glynnis Mélanie

Diplômée d'un master en droit des affaires, j'ai débuté ma carrière en Allemagne, où j'occupe actuellement un poste de management dans l'e-commerce. Je saisis toutes les occasions de me développer professionnellement, sans délaisser mon goût pour la mode et le style. Mon dressing est un mélange de basiques intemporels, grands classiques du vestiaire professionnel, et de pièces extravagantes à la pointe des dernières tendances.

2 Comments
  1. Super article que je mets en favoris ! Je suis étudiante à Sciences Po et quand ils disent « bah active ton réseau » c’est comme s’ils disaient « je vais chercher du pain ». Oui sauf qu’on a pas tous un papa ambassadeur et une maman procureur haha.
    Je garde tes conseils bien en tête merci 🙂

    Léa-Marie de http://www.mysweetcactus.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.