5 astuces pour profiter de l’Euro 2016 au bureau

foot-euro 2016-bureauSi vous faites partie de celles que le foot n’intéresse pas, l’Euro 2016 va mettre vos nerfs à l’épreuve pour vos nerfs, surtout si la majorité de vos collègues de travail sont fans. Voici mes conseils pour survivre à l’Euro 2016 au bureau, sachant que vous n’allez pas pouvoir y échapper.

Les paris

Si vous êtes dans une petite équipe, je vous conseille de participer, ne serait-ce que pour faire honneur à la personne qui se donne la peine d’organiser. Si tout le monde participe sauf vous, vous risquez d’être mis à l’écart de la plupart des dicussions et des insider jokes, ce qui pourrait devenir pesant à la longue. Si l’entreprise dans laquelle vous travaillez compte suffisament d’employés pour que votre absence de participation passe inaperçue, alors ne vous forcez pas.

Si vous avez décidé de participer, préparez vous à perdre bêtement de l’argent. C’est un simple jeu de hasard, surtout quand on n’y connait vraiement rien et que l’on ne sait pas quelle équipe joue bien ou non. Au moins vous aurez montré que vous avez l’esprit d’équipe. 

Le small talk

Pour placer une petite phrase lors des discussion à la pause de midi ou autour de la machine à café, inutile de regarder tous les matchs. Il suffit d’écouter la radio le matin ou de lire la une de n’importe quel journal quotidien pour avoir un résumé des évènements principaux de la veille. 

Regarder les matchs ensemble

Un principe imuable : si vous n’avez toujours rien compris à la règle du hors-jeu,  faites semblant, faites une recherche sur Google, masquez votre ignorance, mais surtout ne posez pas la question en plein match. 

Profitez des sessions foot entre collègues pour boire un verre et engager la conversation avec un/e collégue qui a aussi l’air de s’être forcé à participer.

boucles-d-oreille-boucles-d-oreilles-ballon-de-foot
(c) Creas-fimo-cindy sur A little Market

La tenue idéale pour voir un match : le maillot de l’équipe de votre pays. Un jean. Éventuellement des boucles d’oreilles ballon de foot, pour l’ironie. Vous trouverez ce modèle ici pour seulement 8 €. 

Une alternative amusante si vous ne trouvez pas de collègue avec qui discuter : suivez les matchs sur twitter grâce au hashtag du match. Les commentaires des fans (et des haters) sont l’une des choses les plus drôles à lire pendant les matchs de foot (cette astuce marche aussi pour toutes les emissions de télé un peu bateau d’ailleurs).

Les cartes des joueurs à collectionner

En Allemagne, la où je vis, une chaine de supermarchés distribue des cartes représentant les joueurs de l’équipe nationale. 10 euros d’achats donnent droit à une carte, et évidemment, les fans de foot, surout les enfants, se font un plaisir de les collectionner.

Si ces cartes ne vous intéressent pas, ne les refusez surtout pas à la caisse. Vous pouvez les utiliser pour marquer des points au bureau.

S’il y a des pères et mères de famille dans votre entreprise, il y a de fortes chances que ceux-ci aient des enfants qui collectionnent les cartes. Gardez les précieusement et distribuez-les aux collégues qui peuvent en avoir l’usage.

Évitez le foot pendant votre temps libre

Si le foot ne vous intéresse vraiment pas, mais que vous faites déjà tant d’effort dans le cadre de votre travail, passez votre temps libre avec vos amis qui ne s’intéressent pas au foot, allez dans les bars ne diffusant pas les matchs etc. Il ne faut pas exagérer non plus.

Bonus : si vous vivez à l’étranger, profitez des matchs disputés par l’équipe de votre pays d’origine pour retrouver d’autres expats dans un bar pour voir le match et boire un verre après le boulot. C’est l’occasion d’élargir votre cercle social et votre réseau !   

Qui sait, peut-être allez-vous vous prendre au jeu !

Et pour vous, ça se passe comment l’euro 2016 au boulot ?

Glynnis Mélanie

Diplômée d'un master en droit des affaires, j'ai débuté ma carrière en Allemagne, où j'occupe actuellement un poste de management dans l'e-commerce. Je saisis toutes les occasions de me développer professionnellement, sans délaisser mon goût pour la mode et le style. Mon dressing est un mélange de basiques intemporels, grands classiques du vestiaire professionnel, et de pièces extravagantes à la pointe des dernières tendances.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.