Accepter ou refuser une offre d’emploi : comment se décider ?

Recevoir une offre d’emploi suite à une procédure de recrutement est toujours flatteur, surtout dans un contexte économique difficile. Ce n’est pas une raison pour acceptez sans réfléchir ! Il faut toujours se décider POUR un poste et non l’accepter par défaut ou par dépit.

accepter ou refuser offre d'emploi décision

Si vous hésitez à accepter une offre d’emploi, vous devriez d’autant plus prendre le temps d’y réfléchir. Il existe des motifs tout à fait légitimes pour refuser un poste ou une promotion interne.

Comment prendre la bonne décision ?

Pour décider de réaliser un investissement financier, l’un des critères pris en compte sont les coûts d’opportunité. Quelle est l’opportunité que je ne saisis pas si je choisis de réaliser cet investissement ?

Ce principe peut être appliqué lorsque vous êtes en phase de recherche d’emploi et que vous recevez une offre. Quelle est votre alternative ? Même si vous ne disposez que d’une seule offre d’emploi, vous avez toujours une autre option. Si vous êtes en poste, votre alternative est de rester à votre poste actuel. Si vous êtes au chômage, l’alternative est de continuer à chercher l’emploi adéquat. On peut avoir tendance à penser que tout emploi est mieux qu’être au chômage, mais ce n’est pas forcément le cas. Vous pourriez par exemple utiliser une période de chômage pour vous mettre à votre compte.

L’importance d’une situation gagnant-gagnant

Vérifiez toujours si le poste que l’on vous propose est réellement avantageux pour vous. Il faut que la situation soit gagnant-gagnant, pour vous et pour l’entreprise. Cette dernière ne vous propose pas un poste pour vous faire plaisir. Elle le fait car vous possédez les compétences et soft skills nécessaires pour atteindre les objectifs, et que vous avez su le démontrer lors de la procédure de recrutement. De votre coté, vous avez également des objectifs à atteindre, qu’ils soient d’ordre financier ou de développement personnel. Le poste doit donc vous aider à les atteindre.

Acceptez sans hésiter si :

  • Les missions vous plaisent
  • Le cadre de travail vous convient
  • Le courant passe bien avec votre futur supérieur hiérarchique
  • Le salaire est adéquat par rapport aux missions et à votre profil
  • Vous aurez l’occasion de monter en compétences et sortir de votre zone de confort
  • Les pistes d’évolution à moyen terme correspondent à votre plan de carrière

Raisons légitimes de décliner une offre d’emploi

Réfléchissez encore si :

  • Il vous manque des informations essentielles à votre prise de décision (par exemple, vous n’avez pas eu l’occasion de faire un tour des bureaux ou de rencontrer votre futur supérieur hiérarchique au cours de la procédure de recrutement). Si le recruteur répond de manière évasive à vos questions, vous pourriez avoir la sensation désagréable que l’on vous cache quelque chose d’important.
  • Les missions sont identiques à celles de votre poste actuel ou de celui que vous venez de quitter, et il n’y a que peu de possibilités d’évolution à moyen terme. Si le poste ne constitue pas une progression, il ne vous fera pas avancer vers vos objectifs.
  • Les conditions (salaire, avantage, bureau) ne vous conviennent pas tout à fait. Si vous commencez un poste en étant déjà insatisfait sur certains points essentiels, la frustration ne fera que croître au fil du temps.
  • Vous avez une meilleure option : travailler sur un projet personnel, accepter une autre offre plus avantageuse, gravir les échelons à votre poste actuel…

Si vous décidez de décliner une offre d’emploi, faites le toujours avec tact. Le réseau professionnel joue un rôle crucial dans une carrière. Ne gâchez ni votre réputation professionnelle, ni vos chances de travailler avec ou pour cette entreprise dans le futur.

Une grille de critères personnelle

Si vous avez déjà quelques années d’expérience professionnelle, vous pourrez plus facilement prendre la bonne décision. Analysez vos expériences professionnelles passées et déterminez ce qui vous a plu ou déplu.

Dans quel type d’environnement vous épanouissez-vous ? Préférez-vous les grands groupes, les PME ou les start-up ? Quel chef vous a fait le plus progresser ? Considérez aussi vos loisirs et objectifs personnels.

Si vous rêvez de vous mettre à votre compte ou qu’un de vos hobbys est très important pour vous, il sera sans doute essentiel à vos yeux de choisir un poste qui vous laisse du temps libre.

Le poste parfait n’existe pas, mais il existe des postes qui vous conviendront mieux que d’autres.

Prenez le temps qu’il faut pour les trouver et n’hésitez pas à décliner les offres qui vous conviennent moins. Analysez chaque offre d’emploi sur la base de votre liste de critère personnelles, sachant que celle-ci évoluera au fil du temps, en fonction de vos priorités. C’est votre bien-être au travail sur le long terme qui est en jeu !

Avez-vous déjà refusé une offre d’emploi ou une promotion ? Pour quelle raison ?

Glynnis Mélanie

Diplômée d’un master en droit des affaires, j’ai débuté ma carrière en Allemagne, où j’occupe actuellement un poste de management dans l’e-commerce. Je saisis toutes les occasions de me développer professionnellement, sans délaisser mon goût pour la mode et le style. Mon dressing est un mélange de basiques intemporels, grands classiques du vestiaire professionnel, et de pièces extravagantes à la pointe des dernières tendances.

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.