Trajet domicile-travail : 7 avantages à travailler loin de chez soi

Faites-vous partie des 50% de français qui effectuent un trajet de plus de 45 minutes chaque jour pour se rendre au travail ? (Source : Management Magazine sur Facebook).

Trajet domicile-travail 7 avantages à travailler loin de chez soi

Travailler loin de chez soi n’a rien d’attrayant au premier abord. Les longs trajets fatiguent. Vous ne pouvez pas rester boire un verre avec vos collègues après le travail ni profiter à fond des événements organisés par votre employeur. Vous n’êtes pas flexible sur vos horaires de travail (vous devez attraper le train de 7h27 sinon vous aurez une heure de retard), et lorsqu’il y a des problèmes de trains ou des grèves, cela tombe toujours le jour ou vous avez une réunion importante.

Mais si vous n’avez pas le choix, autant voir les côtés positifs – car oui, il y en a !

Les aspects positifs d’un long trajet domicile-travail

#1 Vous êtes cultivée

Il est très difficile de prendre le temps au quotidien de se poser pour lire le journal, des magazines, regarder une série etc. Dans les transports, vous êtes quasiment obligée de prendre ce temps. Vous êtes donc toujours au courant des derniers romans et des dernières musiques à la mode. Vous pouvez aussi réserver pour le trajet certains articles que vous voyez passer sur le web. Au cours de vos journées de travail ou à la maison, vous n’avez pas forcément le temps de les lire immédiatement. Laissez simplement l’onglet ouvert sur votre téléphone pour retrouver la page au moment opportun. 

#2 Vous êtes inspirée

Mon conseil #mode : inspirez-vous en observant les autres passagers. L’avantage quand vous prenez les transports en commun, c’est que vous voyez énormément de personnes différentes. Aux horaires auxquels vous voyagez, ces personnes se rendent également au travail. Vous pouvez donc observer leurs tenues de travail et vous inspirer de celles que vous préférez.

#3 Vous élargissez vos horizons

Travailler dans une autre ville ou dans un autre quartier vous donne accès à deux fois plus de boutiques, de restaurants, de cafés. Bien que le temps vous manque pour tous les essayer, vous bénéficiez quand même de plus de possibilités. Si le pull ou la robe de vos rêves est « sold out » à côté de chez vous, essayez de le trouver dans une filiale proche de votre lieu de travail !

#4 Vous êtes organisée

Vous avez si peu de temps pour effectuer les tâches quotidiennes que vous devez être efficace. Profitez donc du temps passé dans les transports en commun pour organiser votre emploi du temps. C’est le moment idéal pour nettoyer votre liste de contacts/ votre liste de notes/ les photos ratées sur votre téléphone. Profitez en aussi pour faire des listes de choses à faire, des listes de courses, des listes de personnes à qui envoyer des cartes de voeux ou acheter des cadeaux etc.

#5 Vous êtes sociable

N’hésitez pas à discuter avec vos compagnons de voyage s’ils sont d’accord et que le courant passe bien. C’est une occasion en or d’élargir votre réseau professionnel. Pensez donc à toujours avoir des cartes de visite sur vous ! En cas de problème de train, le voyage peut vous paraître bien long. Discuter avec vos voisins fera passer le temps plus vite. 

#6 Vous gardez le contact avec vos proches

Si vous avez suivi les conseils précédents, vous devriez avoir une liste de personnes à contacter ou de mails à écrire. Donnez régulièrement des nouvelles à vos parents, vos amis vivant à l’étranger ou loin de chez vous, ainsi qu’à d’autres membres de votre famille plus éloignés. La culpabilité de ne pas avoir donné de nouvelles depuis plusieurs mois, c’est fini !

Privilégiez les emails et les sms aux conversations téléphoniques qui pourraient gêner vos voisins. Si vous n’avez pas internet ou que la connexion est mauvaise, vous pouvez écrire des brouillons et les envoyer lorsque vous avez à nouveau du wifi, ce qui vous donne également l’occasion de vous relire. 

#7 Vous faîtes avancer votre carrière et travaillez votre développement personnel

Vous pouvez utiliser le temps passé dans les transports en commun pour apprendre une langue étrangère, en utilisant une application ou en faisant des exercices. Si vous vivez et travaillez à l’étranger, vous pouvez même pratiquer vos langues étrangères en engageant la conversation avec vos voisins.

Si vous conduisez, il existe des méthodes pour apprendre les langues étrangères qui fonctionnent uniquement avec des CDs. Mais n’oubliez pas de vous concentrer sur la route ! 

Les longs trajets réguliers donnent l’occasion de se former sur un domaine qui vous intéresse (développement personnel ou de carrière). Le plus important dans les formations en autodidacte, c’est la régularité et la persévérance. Les trajets vous donnent un laps de temps fixe dans la journée à consacrer à ce type d’activités. 

Comment rentabiliser le temps de trajet domicile-travail : des exemples pratiques

Si vous êtes habituée aux longs trajets, vous avez sans doute vos astuces pour rentabiliser le temps passé dans les transports en commun ou en voiture. Pour celles qui sont confrontées depuis peu à cette situation, cet article vous donnera des idées d’activités pour atteindre chacun de vos objectifs.

Au début de mon parcours professionnel, j’avais une heure de trajet en train chaque matin. Depuis quelques années, j’ai la chance de pouvoir me rendre au travail à pied ou en quelques stations de métro. Pour vous donner des conseils à jour, j’ai interviewé des collègues de travail qui effectuent un long trajet domicile-travail. Je me suis basée sur leurs idées pour réaliser cet article. Ils/elles se reconnaîtront et je les remercie pour leur contribution !

Voici leurs meilleures astuces pour rentabiliser le temps passé dans les transports :

A., 2 heures de trajet en train +métro

 A. aime varier les plaisirs, elle a toute une liste d’activités en fonction de l’humeur et de la forme du jour. 
  • dormir
  • petit-déjeuner/dîner
  • écouter de la musique
  • lire pour le plaisir un roman/un magazine
  • perfectionner les langues étrangères soit en parlant avec le voisin (s’il est ok) , soit en lisant, soit en faisant des exercices
  • travailler sur un bloc-notes papier ou ordinateur

« Typiquement, j’imprime des documents liés à mon activité professionnelle (articles de blog, documents officiels…) et je les lis le soir ou le matin dans le train. Je les mets dans ma  pochette « à lire » et je la transporte avec moi. À la maison, je découpe des articles de magazines qui m’intéressent, et ils vont aussi dans la pochette. J’ai toujours des trucs à lire. Très utile si le train a un souci et que je suis bloquée … »

W., 1h50 de trajet en train + métro

« J’ai toujours ma tablette sur moi. Elle est remplie de livres, musiques et vidéos. Généralement, je lis tout le trajet. »

Pour A. regarder un film ou une série sur tablette est une bonne idée d’activité, mais elle comporte des risques.

« Il faut éventuellement accepter le « zieutage » du voisin et l’embarras (ou pas) que l’on ressent lors de certains passages- ça m’est arrivé sur mon ordinateur lors d’un voyage d’affaires en train ! »

P., 1h de trajet en voiture sans bouchons, plus de 2h sinon

« En voiture, j’aime écouter des podcasts. Il y en a de toutes sortes et sur tous les sujets, sur iTunes ou Spotify. J’ai toujours un sujet de conversation pour mes déjeuners ou mes soirées networking ! »

Faites-vous plaisir pour mieux supporter le temps passé dans les transports

Malgré côtés positifs, certains jours, vous serez vraiment énervée et lassée des trajets. Les bons accessoires peuvent vous aider à surmonter cette frustration.
Tout d’abord, habillez-vous chaudement. Il n’y a rien de pire que d’avoir froid lors d’un long trajet dans un train trop climatisé. Investissez dans un mug à café, une tablette, un abonnement téléphone avec un gros forfait internet, un compte Spotify ou Deezer premium, de beaux écouteurs vous isolant du bruit.
Et, surtout, accordez-vous de temps en temps le loisir de ne rien faire.
Regardez par la fenêtre et donnez libre cours à vos pensées. Ces moments vous permettront de vous ressourcer et de réfléchir tranquillement, chose que l’on prend rarement le temps de faire lorsque l’on n’y est pas forcé.
Peut-être arriverez-vous à la conclusion que le mieux pour vous serait de déménager, de changer d’emploi, ou de réduire votre temps de travail. Vous pouvez également envisager de travailler depuis votre domicile. 

Vous aimez votre travail, mais les trajets vous pèsent : pensez au télétravail

Rassemblez vos arguments pour aborder le sujet du télétravail lors de votre entretien annuel. Si la nature de votre poste le permet, vous avez des chances de convaincre votre employeur.
V., deux heures de trajet de porte à porte
« J’ai réussi à convaincre mon employeur de m’accorder une journée par semaine en télétravail. J’ai démontré que j’étais fiable et digne de confiance. Je me suis organisée pour que ni mes collègues, ni nos clients ne pâtissent de mon absence « physique » du bureau. J’ai précisé que j’étais prête à revenir au régime classique si le test n’était pas concluant au bout de quelques semaines. Ainsi, mon employeur ne prenait aucun risque. » 
Combien de temps mettez-vous pour vous rendre au travail ? Quel moyen de transport utilisez-vous ? Et surtout, quelles sont vos astuces pour passer le temps ou l’optimiser ? 
Mélanie

Moi c'est Mélanie, 30 ans. Après l'obtention de mon master en droit des affaires, je me suis expatriée en Allemagne, où j'occupe actuellement un poste de management dans l'e-commerce. Je saisis toutes les occasions de me développer professionnellement, sans délaisser mon goût pour la mode et le shopping. Mon dressing est un mélange de basiques intemporels, grands classiques du vestiaire professionnel, et de pièces extravagantes à la pointe des dernières tendances.

4 Comments
  1. Hello ! Personnellement, je fais plus des trajets : domicile-université mais ça ne change pas grand chose. Je m’occupe aussi soit en m’avançant sur certains cours, soit en lisant des articles d’autres blogueuses ou en m’occupant du miens (rédactions, planifications, réseaux sociaux etc.). Parfois, je m’occupe tellement, que je suis surprise quand je me rends compte que je suis déjà arrivée. J’ai parfois envie de rester dans les transports haha

  2. Si le trajet n’est pas trop long en termes de kilomètres, pourquoi ne pas s’offrir de temps en temps un trajet en taxi de 10/20 minutes au lieu du bus… qui prend une heure ?

    C’est aussi la solution le jour où les transports en commun deviennent non fiable.

  3. L’application Duolingo est bien pour apprendre les langues mais dans les transports en commun vous devez désactiver les questions où vous devez répéter à haute voie les phrases.

    Les livres audios dans la voiture ou les transports en commun sont aussi possibles. As-tu quelques recommandations d’ouvrages à écouter ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.